Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/07/2015

Batterie Dell Latitude e6510

Après la démission de son patron, Toshiba, impliqué dans un scandale d'irrégularités comptables intentionnelles, risque d'affronter une plainte en nom collectif de la part d'investisseurs américains.

Scandale, menaces, pression… La crise continue au sein du conglomérat industriel japonais Toshiba. Batterie Dell precision m2400 Alors que le scandale d’irrégularités comptables intentionnelles révèle son lot d’informations, le groupe est sur le point d’être visé par une plainte en nom collectif de la part d’investisseurs américains. "Plusieurs dizaines d'actionnaires aux Etats-Unis se sont dits prêts à participer à une plainte en nom collectif", a déclaré ce jeudi 23 juillet un avocat, Phillip Kim, lors d'un entretien à la chaîne de télévision publique nippone NHK réalisé aux Etats-Unis.

5200mAh Batterie Dell Precision Mobile WorkStations M2400

Un comité d'experts indépendants a révélé que des irrégularités comptables ont été commises "continuellement" durant six années ", de 2008 à 2014, sur des décisions de la direction" de Toshiba. La découverte de la publication de comptes faux a fait chuter le titre Toshiba d'un quart de sa valeur depuis le début de la crise en avril : un motif d'insatisfaction pour les détenteurs d'actions qui peuvent s'estimer lésés. Le titre perdait encore 3,3% ce jeudi matin, à 380 yens.

Accusés d'avoir demandé de différer des pertes, Hisao Tanaka, le patron de Toshiba, et deux de ses prédécesseurs (Atsutoshi Nishida et Norio Sasaki) ont tous les trois renoncé mardi 21 juillet à leurs fonctions au sein du groupe. Batterie Dell Latitude e6510 Cinq autres membres du conseil d'administration ont aussi décidé de quitter leurs fonctions pour les mêmes raisons. Le total des démissionnaires correspond à environ la moitié du conseil. "Nous présentons toutes nos excuses aux actionnaires et investisseurs pour les irrégularités comptables (...) ainsi que pour la non-présentation des comptes de l'année 2014/2015", avait alors déclaré mardi 21 juillet Toshiba dans un communiqué. Des excuses renouvelées "du plus profond de son coeur" par Hisao Tanaka : "C'est le plus grand tort causé à notre marque en 140 ans d'histoire", a-t-il déclaré, lors de la conférence de presse.

Selon les experts, le montant total des dépréciations masquées ou des bénéfices faussement comptés s'élève à 151,8 milliards de yens (1,1 milliard d'euros). Les comptes de l'exercice d'avril 2014 à mars 2015 n'ont quant à eux pas encore été publiés et ne le seront pas avant mi-septembre.

La gouvernance d'entreprise est un problème récurrent dans les études sur les firmes nippones qui, à partir des années 1950, ont grossi et forgé leurs propres méthodes de direction.

REPONSE: L'actuel PDG et deux de ses prédécesseurs depuis 2008 sont accusés d'avoir poussé leurs subordonnés à jongler avec les chiffres pour minimiser les dépréciations d'actifs et autres enregistrements comptables négatifs, ce afin d'afficher des résultats financiers proches des objectifs visés pour rassurer les actionnaires et banques.

"La culture d'entreprise de Toshiba est telle qu'il n'est pas bon d'aller contre les souhaits de la direction", Batterie Dell Latitude e6410 a écrit le comité d'experts chargés de faire la lumière sur ces erreurs intentionnelles, révélant ainsi un trait profond de la civilisation japonaise où les subordonnés suivent sans rien dire les demandes de leurs supérieurs, même à contre-coeur. 

Ces dernières ont tendance à fonctionner sans remise en cause interne ni regard externe. Pour tenter d'y remédier, le code de gouvernance a été récemment amendé afin de forcer les sociétés à accueillir plus d'administrateurs extérieurs (au moins deux), ce dans le but d'éviter les clans internes. 

C'est souvent le cas au Japon. Les entreprises, éventuellement alertées par des commissaires aux comptes ou autres spécialistes sur des possibles inexactitudes, effectuent dans un premier temps un audit interne, avant la nomination si nécessaire, par l'entreprise elle-même, d'un comité indépendant chargé de désigner des coupables. Ensuite seulement, selon la gravité des faits révélés, le gendarme des transactions financières et la Bourse de Tokyo peuvent décider de diligenter leur propres investigations et imposer des sanctions. 

Il y a eu des précédents de dissimulations de pertes, Batterie Dell Latitude e6500 le cas le plus mémorable de ces dix dernières années étant Olympus, dont les dirigeants avaient caché pendant deux décennies plus d'un milliard d'euros de pertes résultant de placements hasardeux qui ont viré au fiasco après l'éclatement de la bulle financière au début des années 1990. Les patrons ont écopé de peines de prison avec sursis. 

Un autre cas, celui du portail internet Livedoor, avait aussi alerté sur les ambitions démesurées de jeunes loups de l'internet, résultant en une chute spectaculaire des valeurs à la Bourse de Tokyo précédemment rendue euphorique par l'envolée des start-up. Le dirigeant, Takafumi Horie, une idole de la jeunesse branchée, a purgé une peine de prison de près de deux ans. 

De façon générale, tous ces scandales montrent une collusion en haut-lieu difficile à briser de l'extérieur mais qui finit parfois par éclater au grand jour à la faveur de revanches internes et de fuites organisées dans la presse. 

Aujourd’hui, l’information dans les bandes magnétiques ou disques durs est enregistrée sur une seule couche magnétique. L’idée du stockage 3D est d’enregistrer les données sur plusieurs couches superposées, à l’instar de ce qui se fait dans des disques optiques DVD et Blu-ray.

La difficulté est d’enregistrer et de lire sélectivement l’information couche par couche avec le minimum d’énergie. Batterie Dell w0x4f Toshiba lève le problème en utilisant des couches à fréquence de résonance ferromagnétiques différentes. L’écriture des données s’effectue en appliquant un champ microonde à la même fréquence de résonnance que la couche magnétique visée. Selon l’électronicien japonais, ce procédé offre l’avantage de réduire l’énergie nécessaire à l’enregistrement des données.

Jusqu’ici, le potentiel du stockage magnétique 3D n’avait été démontré qu’en simulation numérique. Toshiba le confirme par une démonstration physique avec deux couches. Mais il ne s’agit là que d’un premier pas de R&D. Reste à achever le développement du procédé, à créer la tête de lecture-écriture magnétique et à réaliser les disques magnétiques multicouches. C’est ce que le géant japonais prévoit de faire avec l’objectif d’industrialiser cette technologie en 2025, non seulement dans les disques durs, mais aussi dans les systèmes de stockage de données à bandes magnétiques.

Les commentaires sont fermés.